Meditation pleine conscience

LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE EN RÉSUMÉ

La Méditation repensée

Vous aimeriez méditer mais ne trouvez jamais le temps ? Le manque de temps n’empêche pas de la pratiquer. Vous pouvez l’intégrer dans toutes vos tâches du quotidien. Ceci est possible grâce à la méditation de pleine conscience. Pas besoin d’être assis en tailleur ou entouré de silence.

Les approches basées sur la pleine conscience se situent à la croisée de deux mondes : Celui des traditions méditatives millénaires d’orient et celui des neurosciences occidentales. Leur objectif commun consiste à apporter des réponses aux souffrances tant physiques que psychiques et notamment le stress, les troubles cardio-vasculaires, le burn-out, l'anxiété, la dépression, les addictions, les douleurs chroniques, … 

 

En plus de son rôle thérapeutique, la Méditation en Pleine Conscience est également une voie de développement et d’épanouissement personnel permettant l’expression du potentiel créatif et altruiste de l’Homme.

 

Cette technique consiste à développer une attention lucide et bienveillante au stress et aux émotions pour faire face aux évènements de la vie de manière plus stable et plus ouverte. La Méditation en Pleine Conscience permet de cultiver une capacité à répondre aux situations de manière moins réactive, plus apaisée, plus en accord avec soi-même, mais aussi par rapport à autrui et à l’environnement dans lequel nous évoluons. Telle est la philosophie dégagée par la Méditation en Pleine Conscience.

 

" La pleine conscience est l’énergie qui nous permet d’être conscient de ce qui se passe dans le moment présent. Pratiquer la pleine conscience c’est ramener corps et esprit vers le moment présent et chaque fois que l’on pratique cela on redevient vivant. Le seul moment où l’on est vivant, où l’on peut toucher la vie, c’est le moment présent, l’ici et maintenant..."

                                                                                                                       Thich Nhat Hanh

 

Les pratiques de pleine conscience trouvent principalement leur origine dans les traditions indiennes, et en particulier dans les Vedas puis dans le Dharma, enseignements de la voie du Bouddha. Le Moine zen vietnamien Thich Nhat Hanh, développa et enseigna depuis 1972 la pleine conscience au service des laïcs. Il fut l'un des premiers à utiliser et diffuser le terme de "Pleine Conscience".


En 1979, avec la mise au point du programme MBSR, le Dr Jon Kabat Zinn, professeur émérite de médecine du Centre Médical de l'Université du Massachusetts - University of Massachusetts Medical School, ouvre la voie à une application clinique des pratiques de pleine conscience. Il synthétise dans un programme laïque les apports des pratiques zen traditionnelles de pleine conscience et les connaissance issues de la médecine occidentale et de la pédagogie expérientielle. Il est le premier à développer des protocoles d'étude qui permettent de démontrer l'efficacité clinique des approches de pleine conscience.

La pratique régulière de la Méditation en Pleine Conscience permet de dégager 5 bénéfices attestés cliniquement. Avec une trentaine d'années de recul, les données permettent aujourd'hui de confirmer un effet avéré des approches basées sur la pleine conscience dans les domaines suivants :

  • Réduction du stress et des états anxieux

  • Préventions  de la rechute dépressive (> 50 %)

  • Traitement/prévention des troubles du système immunitaire

  • Traitement /prévention des troubles du système cardio-vasculaire

  • Traitement de la douleur chronique

 

(Étude clinique Harvard Medical School - Avril 2015 - Meta-analyse de 8683 cas)

 

La Méditation de Pleine Conscience est une approche de la méditation qui s’inspire simultanément des techniques de méditation bouddhiste et des apports des Thérapies Cognitivo-Comportementales. Bénéficiant de savoir-faire millénaires et des connaissances de la psychologie moderne dans la gestion des émotions, cette technique de méditation est parfaitement adaptée à notre vie contemporaine.

 

Comme toutes les formes de méditation, la Méditation de Pleine Conscience s’appuie sur la neuro-plasticité, capacité formidable que possède notre cerveau d’évoluer en fonction de nos expériences. La preuve la plus évidente de cette qualité de notre cerveau est l’apprentissage. Cependant cette qualité est parfois à l’origine de nos difficultés : c’est le cas d’un traumatisme qui s’inscrit durablement dans notre esprit, d’un conditionnement négatif lié à certaines paroles ou attitudes de nos parents qui nous font manquer de confiance en nous etc. L’objectif de la Méditation de Pleine Conscience est donc de nous libérer de ces conditionnements problématiques tout en évitant que de nouveaux conditionnements négatifs se mettent en place ou se renforcent. Pour atteindre cet objectif, la Méditation de Pleine Conscience va développer des qualités déjà présentes de notre esprit :

Concentration

La concentration permet de créer de l’ordre dans notre mental, de canaliser notre énergie psychique sur les tâches utiles et positives.

Vigilance

La vigilance est la capacité que nous avons d’être attentifs à ce qui se passe dans notre environnement, mais aussi à l’intérieur de nous-même.

Dé-focalisation

 

Dans des phénomènes comme la dépression, des pensées deviennent « ruminantes ». Elles nous obsèdent et cette obsession les renforce …. Rapidement nous ne parvenons plus à « penser à autre chose », toute notre énergie psychique est absorbée … C’est le cercle vicieux qui peut mener à la dépression. En Méditation de Pleine Conscience nous apprenons à porter notre attention sur différents sujets. Cela nous permet d’acquérir une sorte de flexibilité mentale salutaire.

Métacognition

 

Prenant comme point de départ la vigilance, cette qualité nous permet de devenir « spectateur » quand nous le souhaitons de nos pensées, constatant « que nous ne sommes pas nos pensées », et donc ne pas nous laisser « submerger » par ces pensées et les émotions qu’elles provoquent.

Lâcher-prise/Relaxation

 

Une fois que notre vigilance nous permet de détecter l’émergence d’une pensée, nous pouvons la laisser passer dans notre esprit, grâce à cette qualité de lâcher-prise mental et physique.

Acceptation

L’acceptation est une clé de lecture essentielle pour bien comprendre la Pleine Conscience. Les études prouvent que lorsque nous tentons d’éviter une émotion, elle se renforce. L’accepter sereinement permet au contraire de lui faire perdre de son intensité. La Pleine Conscience nous apprend donc à faire AVEC et non plus CONTRE.

Une question ou tout simplement envie de tester la Méditation en pleine Conscience ? N'hésitez pas à nous contacter.

Centre de Médecines Complémentaires

077 508 54 31

Rue Marterey 5
1005 Lausanne
Suisse

©2018 Centre de Médecines Complémentaires